Histoires de radio

Slovaquie:
Slovenský rozhlas et Radio Slovaquie Internationale.




Voici une société de radiodiffusion et un pays qui malgré des conditions difficiles m'a jamais renoncé à ses émissions internationales en français !



La Slovaquie gagne la plus grande part du gâteau.
S'il y a bien un domaine où la partition de la Tchécoslovaquie a été favorable à la Slovaquie, c'est bien celui des centres émetteurs ondes courtes.
En 1992, la Tchécoslovaquie se divise en 2 pays indépendants, Radio Praha est perdante, il ne lui reste que le site historique de Litomyšl.
En 1993, les émetteurs diffuse les programmes de la radio d'État slovaque (Slovenský rozhlas, SRo) qui vient d'être créé.
Radio Slovaquie Internationale dispose des deux plus récents centres émetteurs. Une unité de 1.100 kW à Velke Kostolany et 4 unités de 250 kW à Rimavska Sobota. 

Pourquoi un développement en Slovaquie ?
La Tchécoslovaquie était un État indépendant à part entière, mais elle fonctionnait en réalité comme un satellite de l'Union soviétique. L'U.R.S.S. dirigeait les moyens de diffusion qui servait d'ailleurs à la radiodiffusion mais aussi au brouillage.
Il faut savoir que sur ondes courtes le brouilleur doit se trouver à une distance de la zone à couvrir. La décision d'installer les émetteurs tchécoslovaques en Slovaquie permettait de mieux diriger les ondes vers les autres pays de l'Est.

Le centre émetteur de Velke Kostolany.
L'émetteur Veľké Kostoľany (en slovaque vysielač Veľké Kostoľany) est également connu sous le nom d'émetteur de Nitra, la ville voisine.  Il est situé au nord-ouest de la capitale Bratislava
Sa construction remonte à 1949, avec quatre émetteurs à ondes courtes de 100 kW et 5 antennes losanges pointant du nord-ouest au sud-ouest.
2 antennes verticales omnidirectionnelles pour l'émetteur de 120 kW ondes moyennes, qui diffusait la station Bratislava.  C'était le plus important centre émetteur de radiodiffusion à ondes moyennes et courtes de l'ouest de la Slovaquie. 
En 1983, un nouveau projet de centre émetteur est lancé sur le site de l'émetteur de Velke Kostolany. La nouvelle station ouvre en 1986 et dispose d'un parc de dix émetteurs ondes courtes de 100 kW. Ces émetteurs pouvaient être couplés entre-eux.
Un nouvel émetteur à ondes moyennes a été construit avec une puissance maximum de 500 kW,  et a transmis son programme jusqu'en 1995 dans . 
En 2003, la puissance d'émission était sur la fréquence de 1098 kHz avec un maximum de 250 kW, puis a été de nouveau réduite à 50 kW. 
Depuis 2009, l'émetteur fonctionne à une puissance de 10 kilowatts
L'exploitation de ce centre ondes courtes a été interrompue en 1998 en raison de la non-rentabilité. Bien que l'émetteur ondes moyennes soit resté en service à puissance fortement réduite pendant quelques années.
En 2010, diffusion terrestre analogique est en marche : Les antennes ont été démolies et les bâtiments mis en vente par Towercom.
Le site qui avait remplacé Velke pour les ondes moyennes 1098 Khz est situé à Nitra Jarok (à l'ouest de Nitra).  Le 1er mai 2009, le nouvel émetteur de 10 kW a été lancé et l'émission de radio Patria Radio a été diffusée dans l'ouest de la Slovaquie.
Depuis le 1 novembre 2017, il diffuse avec 25kW au lieu de 10 sur 1098 Khz le programma SR5 Radio Patria pendant la journée et Radio Devin SR3 pendant la nuit.


Le centre émetteur de Rimavská Sobota.
En 1952, la construction d'un nouveau grand centre émetteur commence à Rimavska Sobota ou la radio tchécoslovaque disposait d'un émetteur ondes moyennes depuis 1945. L'émetteur est situé à l'est de Rimavská Sobota  près de Uzovská Panica 
Les essais ont commencé en 1956.
En 1982, l'ensemble de la station de Rimavska Sobora a été modernisée et deux émetteurs 250 kW ont été installés. Au cours de l'année suivante, deux autres unités similaires ont été installés. Les tours et mâts des antennes ondes courtes ont des hauteurs jusqu'à 171 mètres.
Après la reconstruction en 1983, une nouvelle salle d'ondes moyennes a été créée et équipées de 4 nouveaux émetteurs Tesla de 250 kW et de nouvelles antenne rideaux. La société qui avait repris le centre émetteur souhaitait développé la location.
Entre1993 et 2002, le centre émetteur a aussi diffusé en plus des programmes de Radio Slovaquie Internationale, les programmes de Radio Prague. La radio Tchèque a été contrainte de louer les émetteurs : Les émetteurs ondes courtes de Tchéquie étant hors d'usage.
Les locataires se faisant rares, la société d'exploitation du centre a été contrainte à jetter le gant pour raison budgétaires
En 2011 Les émetteurs ondes courtes et les ondes moyennes ont été arrêtés mais l'installation semble avoir été conservée en état de fonctionner par Towercom.
En 2017, On a annoncé qu'un émetteur ondes moyennes allait être remis en service pour Slovenský rozhlas 5 - Radio Patria. Elle devrait émettre sur 1521 Khz (10kW) depuis Rimavska Sobota. L'émission devait commencer en juin, finalement c'est depuis le 1er novembre 2017 qu'il diffuse Radio Patria SR5 pendant la journée et Radio Devin SR3 pendant la nuit..
Ce retour sur ondes moyennes pour les émissions en hangrois est certainement une conséquence du développement des ondes moyennes et de l'achat d'émetteurs de grandes puissances en Hongrie.
Les activités de brouillage.
Outre la radiodiffusion, les centres émetteurs ont joué dans le passé un rôle important dans le brouillage des émissions de l'ouest : Ce que l'on appelait dans les pays de l'Est "La défense contre l'action des stations de radio hostiles" 
A Rimavská Sobota: L'URSS disposait d'un bâtiment séparé à l'intérieur du périmètre de la station d'émission. Elle disposait de six émetteurs EBC 40 / 50 et six émetteurs KTV 50.
Rimavská Sobota brouillait aussi les émissions en ondes moyennes de Radio Europe Libre sur 702 Khz.
Un autre centre d'interférence à distance était installé à Kosice, à l'est de la Slovaquie, il disposait de dix émetteurs ondes courtes d'une puissance de 10 Kw et de cinq émetteurs ondes courtes de 1 kW.
De Slovaquie, partaient les émissions de brouillage vers l'URSS, la Pologne, la Bulgarie et la Roumanie, parfois la RDA : La cible était les émissions de Radio Europe Libre, Radio Liberty, Deutsche Welle, BBC, Radio Canada, Deutschlandfunk ainsi que Paris, Rome, Lisbonne, le Vatican et même TWR Monaco Radio Luxembourg etc.
Une vaste «aide fraternelle» : En échange, c'était principalement des émetteurs russes qui brouillaient les émissions en Tchèque et en Slovaque !
Outre les émissions de l'Ouest, les stations de Pékin et de Tirana ont aussi été visées à certaine périodes.
Un centre d'interférence locale était aussi en service à Bratislava et utilisait quatorze émetteurs ondes de 1 kW.
Le personnel des stations était sévèrement contrôlés et une enquête était menée auprès de la famille, des voisins et de amis. 
Les instructions étaient, on ne peut plus clair, « interdiction de parler de ce que vous faites à la station, même à nos propres parents ou amis, sinon, vous en prendrez pour dix ans. ». Il était bien entendu interdit d'évoquer le brouillage et encore moins Radio Liberty.
Même en cas ou l'employer quittait le station, la clause de confidentialité restait valable pendant 10 autres années.
Comme à cette époque passée les contrôles des divers services de « sécurité »  ne manquaient pas: Services secrets, Comité de district du Parti communiste de Slovaquie, Bureau régional du Corps national de sécurité etc.
En 1986, les activités de brouillage ont pris fin.

Radio Slovaquie Internationale aujourd'hui.
Bien que les émetteurs de Slovaquie se sont arrêtés, la station est toujours sur les ondes via plusieurs émetteurs :
Les émetteurs ondes courtes de Kall-Krefel en Allemagne pour des émissions en français et allemand
Un émetteur ondes moyennes en russe à Kurkino près de Moscou (5Kw 738 kHz.
Un émetteur à Mie-Kumano au Japon pour les émissions en russe. 
La remise en service des émetteurs ondes moyennes de Radio Patria, laisserat-elle une petite place à R.S.I. ? La question mérite d'être posée.

5 moyens de retrouver le service français :
1. Sur internet via notre site:
http://frrsi.rtvs.sk/ ou RSI -Stream http://live.slovakradio.sk:8000/rsi_128.mp3.m3u

2. Sur ondes courtes
13:30-13:57 (12:30-12:57 UTC) Radio Slovaquie Internationale (fr.) sur 6005 kHz
15:30-15:57 (14:30-14:57 UTC) Radio Slovaquie Internationale (fr.) sur 6005 kHz
17:30-17:57 (16:30-16:57 UTC) Radio Slovaquie Internationale (fr.) sur 3985 kHz
20:30-20:57 (19:30-19:57 UTC) Radio Slovaquie Internationale (fr.) sur 3985 kHz

3. La diffusion via le Satellite ASTRA 3A.
Temps UTC:  19:00; 21:30; 23:30; 00:30; 03:00; 06:00; 09:30; 12:30
Position : 23,5 ° E (à l'est)
Vitesse symbolique: 27,5 Msymb/s
FEC : 2/3
Fréquence : 12 565 MHz
Polarisation : horizontale

4. Sur votre mobile - Application : http://aplikacie.rtvs.sk/

5. Médias sociaux
Facebook : www.facebook.com/RsiEnFrancais
Twitter : www.twitter.com/rsi_fr
YouTube : www.youtube.com/channel/UC89ofaegpOPJsKxmZN8UBhw

6. Bratislava FM 98,9 à 19:00; 21:30; 23:30; 00:30; 03:00

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Ascension
Burundi
Canaries
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Maroc
Rwanda
Sahara
Amérique
Antigua
Argentine
Bonaire
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Montserrat
Venezuela
Asie
Armenie
Chine
Guam
Japon
Kuwait
Palestine
Sri-Lanka
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Italie
Lituanie
Malte
Moldavie
Monaco
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Suisse
Tchequie
Vatican
Océanie
Australie
New-Zealand

Légendes des photos.

- Le siège et les studios
- L'émetteur de Velke Kostolany
- Rimavska Sobota
- Rimavska Sobota (entrée)
- Rimavska Sobota
- L'émetteur de Kall Krefeld en Allemagne
- En FM à Bratislava
- Emission en français

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.