Histoires de radio

Rwanda:
Relais ondes courtes de la Deutsche Welle à Kigali.




Le Rwanda était une colonie allemande depuis 1895, après la seconde guerre, il est devenu un territoire sous administration belge. A l'indépendance le pays se tourne vers l'Allemagne pour un partenariat en matière de radiodiffusion.



En 1963, un an après l'indépendance du Rwanda, le nouveau gouvernement rwandais a signé un accord avec la Deutsche Welle, permettant l'exploitation d'une station de relais à Kigali. 

En contrepartie, Allemagne de l'Ouest fournirait une assistance pour le lancement de la radio nationale rwandaise « Radio Rwanda » ainsi que la création de la la DW-Académie pour assurer la formation des journalistes et techniciens.

La station relais de DW à Kigali était située à proximité de la capitale à 1500 mètres d'altitude.

L'installation a été très laborieuse : Les deux ingénieurs envoyés sur place devaient bien souvent attendre des semaines, ou des mois, avant de recevoir la moindre pièce , il n'y avait rien sur place et tout devait être importé d'Europe.

1963, Un premier émetteur de 600 watts a été mis en service pour effectuer des tests. Faute de matériel, ils ont utilisé des arbres d'eucalyptus comme mâts d'antenne !

Mise en service opérationnel.

Le 24 octobre 1965, La station est opérationnelle: d'une technologie ultra-moderne pour l'époque elle dispose d'un émetteur Marconi modèle BD272 de 250 kW. Les antennes sont constitués d’une paire de rideaux avec réflecteur passif et d’un ensemble de radiateurs.

Une station réceptrice était installée à une trentaine de kilomètres du site émetteur, afin d’assurer la réception des programmes acheminés en ondes courtes par la Deutsche Telekom depuis l'Allemagne et de les retransmettre au site d’émission.

Au Rwanda la Welle emploi 15 ingénieurs et environ 60 employés et ouvriers rwandais.

En juillet 1969, un second émetteur Marconi modèle B6122 de 250 kW est mis en service ainsi que trois nouvelles antennes en rideau. La réception par ondes courtes fait place à la liaison satellite.

La Welle dans la tourmente.

1990, les tensions ethniques dans la région entre les Hutus et les Tutsis rivaux ont commencé. La situation sécuritaire est devenue précaire et un mur de 2,5 m. de haut est construit autour de la station.

Loin de s'imaginer la suite des événements Kigali se développe

Un programme de modernisation des anciens équipements vieux de 30 ans a été mis en place : Les Marconi furent remplacés par des émetteurs BBC/ABB modèle SK53C3-2P de 250 kW.

1993, deux autres émetteurs de même modèles furent mis en service avec quatre nouvelles paires d’antenne en rideau.

Les heures noires du génocide : 

1994, le génocide a commencé : En quelques semaines, entre 800.000 et un million de Tutsis et Hutus modérés ont été brutalement massacrés.

Le site a fait les manchettes de la presse pendant le génocide. Les membres du personnel ont été pris au piège à l'intérieur du la station pendant des jours. Le personnel rwandais et les membres de leurs familles c'était réfugié dans le centre, croyant qu'ils seraient plus en sécurité.

Deux tentatives d'évacuer la station par les militaires américains et belges ont échoué. Cependant, Une semaine plus tard, les forces spéciales belges, soutenus par des chars, ont réussi à rejoindre la station mais ils n'étaient en mesure d'apporter que les 11 membres du personnel allemand et leurs familles. Le personnel rwandais et leurs familles ont dû rester sur place. Peu de temps après l'évacuation, l'armée rwandaise a pris d'assaut la station.

Lourd bilan du génocide.

Août 1994 de retour à Kigali, ce fut un spectacle horrible qui attendait le personnel allemand de la station : Ils y ont trouvé les corps mutilés de leurs collègues rwandais et de leurs familles, tous étaient morts dans le centre. Près d'une centaine de personnes ont été tués dans le génocide à la station relais Kigali Deutsche Welle

Remise en ordre et automatisation.

Dans les années qui ont suivi, la station a été remise en service et automatisée : le personnel technique a été réduit et occupés uniquement aux travaux d'entretien.

Développement du DRM

2007 ; Les plaies pansées, la Welle se tourne vers l'avenir et se lance dans la diffusion en DRM à Kigali. Cette émetteur aurait eu une puissance de 80 watts.

Le Gouvernement et la Welle font les comptes.

Il faut savoir qu'en 1965, à la signature du bail emphytéotique de 49 ans, le terrain qui avait de 75 hectares et était à 15 km du centre-ville. Suite au développement de la ville, cinquante ans plus tard, la station se trouve dans la proche banlieues. La spéculation est forte et le prix du terrain a explosé dans ce quartier de Kinyinya.

La négociation avec le gouvernement rwandais était difficile. Du côté de la Welle l'exploitation coûtait 3 millions €. A cela s'ajoutait les problèmes sécuritaires.

La fin de la station.

Le contrat n'a pas été renouvelé. C'est ainsi qu'après avoir interrompu l'utilisation de ses stations de relais de Trincomalee au Sri Lanka et de Sines, au Portugal, la Welle se prépare à quitter le Rwanda.

La DW a cessé d'émettre à partir de Kinyinya le 29 Mars 2015. L'équipement de radiodiffusion les antennes ont été démantelés par les employés DW et un consortium d'entreprises locales et internationales.

Le 31 mai 2016, Deutsche Welle a terminé le démontage de l'infrastructure et la propriété de la station relais Kigali est remise au gouvernement rwandais.Une cérémonie accompagne la remise officielle de Kinyinya Hill aux autorités.

C'est la fin d'un demi siècle de présence mais la Welle y conserve sa section DW Académie : la principale organisation d'Allemagne pour le développement des médias internationaux. Les cours offrent au monde politique, des affaires, de la société civile et surtout aux journalistes un large spectre d'ateliers de formation aux médias.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Ascension
Burundi
Canaries
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Maroc
Rwanda
Sahara
Amérique
Antigua
Argentine
Bonaire
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Montserrat
Venezuela
Asie
Armenie
Chine
Guam
Japon
Kuwait
Palestine
Sri-Lanka
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Italie
Lituanie
Malte
Moldavie
Monaco
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Suisse
Tchequie
Vatican
Océanie
Australie
New-Zealand

Légendes des photos.

- L'entrée du centre ondes courtes de Kigali
- Batiment de l'émetteur et logements du personnel
- Les émetteurs ondes courtes
-
- Vue des antennes rideaux, Kigali dans la vallée
- Les feeders
- La drapeau de la Welle ne flotte plus sur Kigali
- L'activité DW Akademie et les stages en Allemagne continuent

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.