Histoires de radio

Maroc:
Développement des ondes moyennes à la SNRT




Pourquoi ce retour vers en A.M. à la SNRT. Est-ce un retour aux sources pour la Société Nationale de Radiodiffusion et de Télévision (SNRT), anciennement Radio Télévision Marocaine (RTM)?



La Société Nationale de Radiodiffusion et de Télévision (SNRT), anciennement Radio Télévision Marocaine (RTM), dispose d'un reseau performant, utilisant les techniques le plus modernes.

Le réseau TV comporte pas 8 chaînes TV

  • Al Aoula : l'ex TVM, une chaîne du service public généraliste.
  • Laayoune TV : chaîne régionale destinée au Sahara marocain.
  • Arryadia : la chaîne 100% sport.
  • Athaqafia : La chaîne du savoir et de la culture.
  • Al Maghrabia : une chaîne satellitaire pour les marocains à l'étranger
  • Assadissa : La chaîne Mohammed VI du Saint Coran.
  • Aflam TV : Diffusée sur la TNT, Aflam TV est dédiée à la fiction 
  • Tamazight : Généraliste de proximité. Programmes en amazighe.

Du côté des radios, 5 chaînes

  • Al Idaa Al Watania : La radio généraliste de référence.
  • Chaîne Inter : la radio d'un Maroc jeune et moderne.
  • Al Idaa Al Amazighia : La radio nationale d'expression amazigh, 
  • Radio Mohammed VI du Saint Coran : programmes religieux.
  • Stations régionales : Elles diffusent des émissions en décrochage depuis Agadir, Casablanca, Dakhla, Fès, Laâyoune, Marrakech, Mekmès, Oujda, Tanger (L'antique Radio Tanger, devenue une station régionale de la SNRT) et Tétouan. Le réseau est en expansion, El Hoceima, Rabat et Ouarzazate viennent de s'ajouter à la liste des centres régionaux.
La concurrence..

Face à la SNRT ont trouve les chaînes TV indépendantes : Deux entreprises dont la Sofirad était partie prenante.

  • 2M, la deuxième chaîne de télévision généraliste publique.

  • Medi 1 TV qui se décline maintenant en 1 chaîne francophone et une chaîne arabophone.

Et en radio, outre Medi 1 on trouve une liste impressionnante de stations privées dont certaines se déclinent en TV via Internet ou assurent le relais d'émission étrangères :

HIT RADIO, Radio Atlantic, radio SAWA, ASWAT, MFM, CASA FM, MFM, CHADA FM, RADIO PLUS, CAP RADIO, RADIO LUXE, RADIO MARS, RADIO MED, RADIO MEDINA..

La couverture nationale et internationale.

Après avoir utilisé les ondes moyennes pendant de nombreuses années et même d'avoir été le paradis des radiodiffuseurs avant l'indépendance, les ondes moyennes et les ondes courtes ont été progressivement laissée en désuétude par le SNRT.

La couverture du pays n'est pas chose évidente : un pays très étendu, comportant de nombreuses zone montagneuses.La société a relevé le défit et s'est lancée dans le développement d'un réseau FM et TV.

Vu que le Maroc compte de nombreux expatriés, les chaînes TV utilisent de nombreux relais satellites : sur Arabsat, Hotbird, Nilesat, Badr pour la SNRT.

De son côté, 2M diffuse sur Hotbird, Eutelsat, NileSat, Atlantic Bird 3 et NSS7 et Medi1TV sur Arabsat, Hotbird et Nilesat.

Place au numérique.

Parallèlement, un réseau TNT a été lancé en Mars 2007 et depuis le 31 mai 2008, la dernière des chaînes de la SNRT a fait son apparition exclusivement sur la TNT, cinéma Aflam TV. Outre la diffusion de ses propres programmes la SNRT a signé un accord avec Medi 1 TV qui permet, à cette dernière, d'utiliser le réseau TNT.

Le retour des ondes moyennes.

Le royaume chérifien, qui désertait les ondes moyennes, est occupé de renouveler et développer son parc d'émetteur ondes moyennes.

  • A Foum el-Oued (au sud-ouest d'Agadir, près de Laâyoune), un nouveau centre émetteur AM a été construit et diffuse sur 711 khz. Les feeders seraient en cours de remplacement, victime des tempêtes de sables.

  • A Ait Melloul (à 15km au sud-est d'Agadir) les anciens émetteurs sont en cours de remplacement par des nouveaux S7HP neo AM DRM-ready de 400 Kw (Simulcast des signaux analogique et numérique DRM ). La commande a été passée en 2015 chez Thomson Broadcast.

L'A.M., un choix économique et sécuritaire.

Ce choix est économique : 1 seul centre émetteur au lieu d'un réseau important à déployer, facilité d'alimentation électrique. Les ondes moyennes permentt de se faire entendre dans le Sahara occidental, une zone contrôlée en partie par le Front Polisario. Les ondes moyennes permettent de couvrir à distance les camps de réfugiés sahraouis de Tindouf en Algérie et la zone administrée par le Front Polisario

Le choix est aussi sécuritaire en limitant les risques de sabotages et d'attentats contre de petites installations dispersées dans le désert.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Ascension
Canaries
Ethiopie
Gabon
Madagascar
Maroc
Rwanda
Sahara
Amérique
Antigua
Bonaire
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Montserrat
Venezuela
Asie
Armenie
Chine
Guam
Japon
Palestine
Sri-Lanka
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Belgique
Bulgarie
Chypre
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Italie
Lituanie
Malte
Monaco
Pologne
Portugal
Russie
Suisse
Vatican
Océanie
Australie
New-Zealand

Légendes des photos.

- L'émetteur de Foum el-Oued près de Laâyoune
- Le centre de production de Laâyoune
- Studio de Laâyoune, infos version marcoaine
- un mur de sable de plus de 2720 km
-
-

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.