Histoires de radio

Maroc:
Radio Medi1 et Medi 1 TV




Medi 1 confirme sa position de 1ere radio au Maroc avec une audience de 12,8%. 3,5 millions de Marocains ecoutent quotidiennement les programmes Medi 1 partout au Maroc.



Le 28 mars 1978, lors d’une visite en France, Hassan II a décidé de créer une radio franco-marocaine commerciale et confié la maîtrise d’ouvrage à la société française SOFIRAD.

La convention franco-marocaine créant cette radio, tout comme le cahier des charges, sont demeurés confidentiels. Par ailleurs, son statut juridique reste très flou car les textes la réglementant n’ont jamais été publiés au Bulletin Officiel. Cette question a été soulevée à la Chambre des Représentants, sans que le gouvernement y apporte de réponses convaincantes et en escamotant le sujet sans dire comment l'autorisation a été donnée à la station "Médi 1".

Radio Méditerranée Internationale Médi 1 est née en 1980 et est détenue à 51 % par les partenaires marocains (dont 25,5 % par la Banque marocaine du commerce extérieur et 25,5 % par le groupe Omnium Nord Africain) et à 49 % par la France, par l'intermédiaire de la Compagnie internationale de radio et télévision (CIRT) dont la maison-mère est la SOFIRAD. Pendant 30 ans, le PDG sera Pierre Casalta : un ancien journaliste de Radio-Monte-Carlo. Il sera remplacé par Hassan Khiyar en 2010.

Début provisoire de "RADIO MEDI 1" en ondes moyennes à partir de Nador.

Dès le départ, la France (qui ne détenait qu'une participation minoritaire) avait garanti que cette radio ne ferait jamais partie de la holding Audiovisuel extérieur de la France.

De son côté, l'A.E.F. assurera sa présence dans le Royaume quelques années plus tard via la Société franco-marocaine de radiodiffusion, qui assurera les relais FM de R.F.I. et est dirigée par Antoine Schwartz, un ancien de la Sofirad.

Une subvention de l’État est versée à Médi 1 (de l'ordre de 1 à 2 million d'euros) pendant une vingtaine d'années. Or, cette subvention n'était pas suffisante pour atteindre un équilibre d'exploitation.

Au cours des années, la forte croissance du marché publicitaire marocain et l'exclusivité de fait dont bénéficie Medi 1, améliore ses résultats : Le bénéfice atteint 1,4 million de francs en 1994). La station en profite pour investir et moderniser ses installations afin d'accroître son audience en Algérie et en Tunisie via les grandes ondes.

L'émetteur :

L'émetteur de Nador est situé à 18 kilomètres au sud de Nador, près de Selouane .

L'antenne directionnelle de transmission pour les ondes longues se compose de trois pylônes de 380 mètres qui figurent parmi les structures les plus hautes en Afrique. Avec une puissance d'émission de 2000 kW (mais utilisé à 1500 kW), et un axe de tir orienté pratiquement nord-sud, la zone d'écoute de "Medi 1" englobe une grande partie des pays du Maghreb. En France, le programme est reçu sur une partie du littoral méditerranéen.

La fréquence de 171 kHz avait été attribuée par le plan de Genève (1975) au Maroc et aux Pays-Bas. Une chance pour Medi 1, le projet d'un émetteur ondes longues pour Radio DELTA 171 diffusant vers la Grande Bretagne depuis les Pays-Bas n'a jamais abouti.

En ondes courtes, 2 émetteurs Thomson de 250kw avaient été installés. Les émissions sont dirigées vers l'est (1100°). La fréquence actuelle est de 9575 kHz.

Cet émetteur avait effectué des essais de diffusion des émissions de Radio-Monte-Carlo M-O dans les années 70 et fin des années 90 par la R.T.M.

Les émissions de medi1 sont diffusées sur 99,9 pour la région de Nador

La France conserve une présence dans les informations.

1991 - La France a obtenu une renégociation de la convention franco-marocaine afin notamment de plafonner le montant des salaires versés au personnel d'encadrement et d'assistance technique mis à disposition de la radio.

A partir de 1991, La CIRT, la filiale qui représente les intérêts de la Sofirad, reçoit dans ses attributions de recruter pour le compte de la radio, des journalistes français qu'elle met à sa disposition. Une subvention versée par l’État Français vise à couvrir les frais de personnels, elle est de l'ordre de 7 millions de francs.

Medi 1 couvre le Maroc avec la FM ainsi que, grâce à l'émetteur en grandes ondes de Nador, le grand Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie, Mauritanie ainsi qu'une partie de la Libye), sans oublier les bords de la méditerranée (Espagne, France et Italie).
 

Les programmes :

Les programmes sont en français et en arabe et se composent principalement d'informations internationales et de divertissements.

L'intervention dans le paiement de journalistes français et les émissions en plusieurs langues sont à l'origine de critiques chez certains intellectuels marocains, de vouloir créer, chez le Marocain, une relation indissoluble entre sa langue maternelle et la langue française ! Injustifié, elle connaît un succès important surtout auprès des catégories socioprofessionnelles élevées.

La télévision par satellite.

En 2003 Rabat a l’intention de lancer, avec le concours de la France, une chaîne de télévision à vocation maghrébine et méditerranéenne. La nouvelle télé marocaine s’appellera Médi 1 Sat. Elle aura vocation à prolonger en télévision le projet médiatique déjà porté par la station radio. Médi 1 sat, devenant la copie TV de radio Médi 1

Médi 1 sat est une télévision satellitaire. Ce qui implique la possibilité de passer outre des souverainetés nationales : les télévisions satellitaires sont normalement soumises à des procédures souples.

Contrairement à ce qui avait été fait pour la radio, pour le passage à la télévision terrestre, le Gouvernement a travaillé dans la transparence : un cahier des charges établi et rendu public !

la Société Médi-1-Sat, éditrice des services de télévision dénommés «Médi-l-Sat » est une société anonyme de droit marocain dont le capital est détenu par Fipar Holding (Groupe CDG): 50,0001 % Itissalat Al Maghrib: 30, 4999 % et Radio Méditerranée International Medi 1 : 19,5000%

En réalité, la CIRT détenait 30% du capital, qu'elle a cédé en janvier 2009 aux deux principaux actionnaires marocains de cette société (FIPAR Holding et Maroc Telecom), Radio Méditerranée International Medi 1 conservant, de son côté, toujours sa part dans le capital.

Le désengagement de la SOFIRAD :

En 2008, les dépenses de personnel, d'un montant de 2,1 millions d'euros, ont du être couvertes par la SOFIRAD par des avances en compte courant. C'est à la fois pour permettre d'apurer la situation de la SOFIRAD, société en cours de liquidation, et sa trésorerie et pour tenir compte de la réalité des dépenses que le montant de la dotation versée à la CIRT a été revalorisé pour être porté à 1,6 million d'euros dans le cadre du projet de loi de finances pour 2010.

Télévision terrestre :

Lors de son passage à la diffusion terrestre en 2010, la chaîne marocaine Medi 1 Sat dévoile sa nouvelle stratégie et une nouvelle identité visuelle : Medi 1 TV.

La société diffuse ses programmes par voie hertzienne satellitaire en mode numérique depuis un site d’émission établi sur la Zone franche de Tanger.

L'implantation du réseau terrestre fut rapide la société était autorisée à co-utiliser les infrastructures et sites d’émission hertzien analogique et/ou numérique terrestre du pôle audiovisuel public. MEDI 1 TV couvre, depuis juin 2011, tout le territoire marocain.

Multimédia :

La chaîne est également captée sur mobile, à travers les services mobiles 3G du Maroc.

À l’international, en sa qualité de média s’adressant à un public marocain et maghrébin, la chaîne est retransmise dans de nombreux réseaux câblés et bouquets satellites en Afrique et en Europe.

L'avenir de Medi 1 TV:

Près de dix ans après sa naissance sous le nom de Medi 1 Sat, la chaîne privée à vocation maghrébine se transforme et se développe. Medi 1 TV entend développer sa couverture à l’Afrique francophone subsaharienne et se renforcer auprès des diasporas africaines.

À partir de septembre 2016, deux canaux différents, l’un francophone, l’autre arabophone, seront créés. Le premier sera plutôt orienté vers l’Afrique francophone et les Africains.

L'avenir de Medi 1 radio:

Aujourd'hui, Medi 1 est une entreprise privée et commerciale, des partenaires français et marocains, banques et grandes entreprises, sont présents au sein du conseil d'administration.
Medi 1 est une radio généraliste bilingue (français-arabe), d'information internationale, de service et de divertissement.

Medi 1 représente le cadre unique et exemplaire d'une radio Euro-Maghrébine réussie, comme en témoigne le succès constant qu'elle remporte auprès de ses auditeurs.

Ses studios sont installés à Tanger au Maroc. Chaque jour, elle produit et diffuse vingt quatre heures de programmes.

Outre les émissions en ondes longues 171khz et en ondes courtes 9575 kHz, Medi 1 est également diffusé en modulation de fréquence au Maroc par Internet en RealAudio et par satellite. Les émissions sont également diffusées par des émetteurs à l'étranger : Sur la côte d'azur par Monté-Carlo-Radiodiffusion, dans les capitales de Libreville, d'Abidjan et de Bruxelles. En France Beur FM prend en relais les bulletins d'informations.

Seuls ombres au tableau : l'entretient de l'émetteur de Nador représente une charge financière très importante mais des aides du Gouvernement Marocain ont déjà été accordées en 2009 pour 15 millions d'euros (50% du prix des travaux).

D'autres aides pourront certainement être possibles, non seulement dans le cadres de l'aide à l'audiovisuel mais aussi suite au classement du site des émetteurs au niveau du patrimoine car ce sont les pylônes de 380m sont les plus grands d'Afrique.

La station ne dispose plus du monopole de la publicité dont elle doit partager les revenus mais Medi 1 confirme sa position de 1ère radio au Maroc avec une audience cumulée de 12,8%. 3,5 millions d'auditeurs écoutent quotidiennement les programmes Medi 1 partout au Maroc.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Ascension
Burundi
Canaries
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Maroc
Rwanda
Sahara
Amérique
Antigua
Argentine
Bonaire
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Montserrat
Venezuela
Asie
Armenie
Chine
Guam
Japon
Kuwait
Palestine
Sri-Lanka
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Italie
Lituanie
Malte
Moldavie
Monaco
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Suisse
Tchequie
Vatican
Océanie
Australie
New-Zealand

Légendes des photos.

- Studio de Medi1 à Tanger
- Réception dans l'immeuble de Tanger
- Le centre émetteur de Nador
- Le centre émetteur de Nador sous la neige
- Pupitre de commande des émetteurs
- Le plus grand pylône d'Afrique

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.