Histoires de radio

Japon:
La grande station relais VOA d'Okinawa.




Une puissance de 1000 kW, afin de couvrir le Chine communiste, de quoi contrecarrer les station de brouillage chinoises !



Pendant la guerre de Corée, La Voix de l'Amérique ainsi que la Radio des Nations Unies se sont fait entendre dans la région par l'intermédiaire de la radio Japonaise NHK. Pour parfaire la réception de la Voix de l'Amérique en Asie, les américains ont décidé d'installer, après l'armistice de 1953, un grand centre relais sur l'île japonaise d'Okinawa. L’île étaient sous le contrôle des forces américaines après la fin de la guerre Asie-Pacifique. Le centre sera construit à côté du village Okuma dans la partie nord d'Okinawa et diffusera les émissions de La Voix de l'Amérique et de la Radio des Nations Unies.

L'intérêt de cette station était avant tous son émetteur ondes moyennes qui émettait en soirée et pendant la nuit, lorsque la propagation ionosphérique était la meilleure. Les 2 émetteurs Continental 105B de 500 kW couplés avait une puissance de 1000 kW, afin de couvrir le Chine communiste, de quoi contrecarrer les station de brouillage chinoises ! L'antenne ondes moyenne était constituée de six mats et permettait de transmettre dans 2 directions et de couvrir la Chine, la Mandchourie et la Corée ainsi que l'est de l'URSS.

En ondes courtes, la station était plus discrète : 3 émetteurs de 35 à 100 kW et 2 émetteurs Gates de 15 kW en réserve. Les antennes losanges et rideaux étaient dirigée vers la Sibérie, l’Extrême Orient, la Chine et l'Asie Centrale.

Une station de réception, située à quelques kilomètres de l'émetteur assurait le relais des programmes diffusés depuis les États-Unis. La station a aussi utilisé les câbles sous-marin mais la qualité téléphonique laissait à désirer !

Okinawa a été retourné au Japon en 1972

Après le retour d'Okinawa au Japon, aux termes d'un accord bilatéral tenu secret., la Radio des Nations-Unies a suspendu ses émissions. La Voix de de l'Amérique a déménagé la station d'Okinawa.vers les Philippines. Ce n'est que bien plus tard que l'on a appris que le déménagement s'est fait aux frais de Japonais, qui ont déboursé 16 millions de $ pour l'opération.

Les américains souhaitaient rester sur l'île mais les japonais ont invoqué que la loi ne permettait pas d’accorder des licences à des diffuseurs étrangers.L'accord prévoyait toutefois que les USA pouvaient continuer de diffuser depuis Okinawa pendant le temps des opérations de transfert, une facilité qu'ils ont utilisé pendant 5 ans, jusqu'en 1977 !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Ascension
Burundi
Canaries
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Maroc
Rwanda
Sahara
Amérique
Antigua
Argentine
Bonaire
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Montserrat
Venezuela
Asie
Armenie
Chine
Guam
Japon
Kuwait
Palestine
Sri-Lanka
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Italie
Lituanie
Malte
Moldavie
Monaco
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Suisse
Tchequie
Vatican
Océanie
Australie
New-Zealand

Légendes des photos.

- L'émetteur de 1000 kw ondes moyennes
- Pupitre de contrôle de l'émetteur ondes moyennes
- L'antenne 8 mats des ondes moyennes
- Pupitre des émetteurs ondes courtes
- La salle des émetteur
- Pupitre de la station de réception
- Les enregistreurs de la station de réception

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.