Histoires de radio

France:
Poste Parisien de la TSF années 20 à Europe 2.




L'histoire du poste remonte à 1924 : Le directeur du Journal le Petite Parisien se décide à créer une station de radio dont le nom est Poste du Petit Parisien.



En 1924, Le studio et l'émetteur Wertern-Electric de 500w étaient installés 18 rue d'Enghien dans les locaux du journal « le Petit Parisien ». La station assurait la promotion du journal et disposait, déjà en 1926, du premier véhicule de reportage : une camionnette de livraison de journaux équipée d’un émetteur Hartley alimenté par un convertisseur haute tension travaillait avec 100 watts de puissance sur 50 mètres de longueur d’onde, il était couplé à un système d’antenne rayonnement horizontal.

C'était « une des plus grandes radios privées d’Europe ».. selon son propriétaire Paul Dupuy. En réalité la station était bien moins écoutée que Radiola et son présentateur Radiolo. Paul Dupuy n'a pu voir son rêve se réaliser, il est décédé en 1927. C'est son frère Pierre Dupuy qui repris le flanbeau et developpa la station. En 1929 il crée une société pour la radio : La « Compagnie Générale d'Énergie Radio-Électrique Poste Parisien »

Le Poste Parisien devient la plus puissante de France !
Le 25 Avril 1932, est un jour mémorable pour la station : elle inaugurait le nouvel émetteur de 60 kW, installé à Les Molières près de Limours.
C'est à cette même date qu'elle inaugurait ses studios et son grand auditorium de deux cents mètres carrés et six mètres de haut, dont le fond de scène était décoré d'un immense vitrail symbolisant le rayonnement radio électrique de la station à travers le monde.
Outre le grand auditorium, la station disposait d'un studio pour la musique de chambre, un pour les émissions parlées, une salle d'écoute, une salle de montage, la salle de contrôle technique et les loges des animateurs et artistes.
Le bâtiment, construit par l’ingénieur-architecte Jean Desbouis, est flanbant neuf.

Une inauguration en grandes pompes
C'est dans le grand auditorium qu'a été donné la cérémonie d'inauguration en présence de Louis Rollin, ministre des du commerce et des PTT ; le Maréchal Petain ; le Préfet de la Seine ; les Directeurs des PTT et des Sénateurs etc.. . Après une intervention des directeurs et de Sacha Guitry, la soirée se poursuivi par une expérience très concluante de retransmission télévisée entre Montrouge et les Studios de Champs Élysées selon le procédé Barthélémy.
La séance se termina par la présentation d'un documentaire sur le centre émetteur des Molières. Cette cérémonie fut suivie d'une soirée de gala rehaussée par la présence de Paul Doumer, Président de la République.

L'avant guerre.
Grâce à ses nouvelles installations, le poste devient la station privée la plus écoutée et ce malgré la concurrence de Radio Cité de Marcel Bleustein-Blanchet.
Les programmes se développeront par la création de jeux, de feuilletons et d'un journal parlé.
Au début de 1934, Jean Grünebaum, le directeur commercial, décide de doter la station d'un orchestre de jazz, « Le Jazz du Poste Parisien », Chaque semaine, le Poste Parisien organisait dans le grand auditorium des concerts dansants retransmis en direct sur les ondes.

L'occupation.
A la guerre, Le Poste Parisien se tait le 13 juin 1940, date de l'entrée des allemands dans Paris. À la signature de l’armistice du 22 juin 1940, les émetteurs situés en zone occupée passent sous contrôle allemand et les Allemands regroupe les moyens des stations de Paris et de Province pour créer un réseau pour diffuser les programmes radio de la « Propaganda-Abteilung Frankreich ».
Pour faire mieux passer sa propagante, Propaganda-Abteilung Frankreich usurpe le nom de Radio Paris mais s'installe dans l'ancien émetteur du Poste Parisien, au Essart, ou le matériel de Radio Luxembourg avait été instéllé. Les programmes sont regroupés avec quatre stations de province d'avant-guerre au sein d'un réseau . Les émissions de la propagande était diffusée en utilisant le nom de Radio-Paris mais les émissions étaient produites dans les studios du Poste Parisien aux Champs-Élysées qui ont été réquisitionnés par les Allemands.

L'après guerre.
Après la guerre, le poste parisien n'est plus sur les ondes suite à l'instauration du monopole mais les studios resteront très actifs comme studio d'enregistrement et de doublage.
C'était le siège de Radio Service: une société fondée par Pierre Hiegel ou on y retrouve son beau-frère Pierre Bellemare et Jacques Antoine ou encore Pierre Desgraupes. Radio Service produisait des émissions courtes pour Radio Luxembourg et ensuite pour Europe 1, comme par exemple l'émission "vous êtes formidable".
L'activité d'enregistrement fut interrompue en 2006 suite aux travaux de transformation de l'immeuble en logements de luxe au-dessus des grandes salles du Lido et de l'UGC Normandy .

Les dommages de guerre.
Rachetée par le Groupe Amaury (Le Parisien, l’Équipe), la société Poste Parisiens , continue d'exister car elle est engagée dans un long combat juridique avec l'État dans lequel elle souhaite obtenir ses dommages de guerre.
En juin 1981, à la faveur de l'explosion des radios libres, le président du Poste Parisien SA revendique dans le Parisien libéré« le droit historique de sa société à émettre à nouveau en tant que radio locale privée en compensation des dommages que l'occupation allemande puis le monopole d'État lui ont fait subir depuis 41 ans. »

1981, le poste parisien devient une radios libres.
Le Poste Parisien commence d'émettre en juin 1981 depuis le siège de ses studios historiques au 116 bis, avenue des Champs-Élysées, d'abord brièvement sur 101 MHz, puis sur 102,6 MHz. L'antenne était sur le toit de l'immeuble, à côté de celle de Génération 2000. La Commission consultative des radios locales privées demande en 1983 aux journaux de se regrouper dans une « Fréquence Presse » finalement, c'est le nom d'antenne du Poste Parisien qui sera adopté jusqu'en 1985 ou elle prend le nom de Top 101 et diffusera ensuite le programme Europe 2 .
La station installe un émetteur de 40kW PAR sur les hauteurs de Romainville
En 1990, la station reprend son nom historique pour devenir « Programme Europe 2 sur le Poste Parisien 103,5 MHz ».

Que reste-t-il de tout cela ?
Le plus Célèbre Cabaret du Monde : Le Lido, est toujours installé au rez-de-chaussée. Le sigle de la station était resté gravé au sommet de l'immeuble, jusqu'à sa rénovation.
Le centre émetteur de Limours est devenu le centre de réception de l'ORTF, une aile a été ajoutée en façade pour les bureaux et laboratoire. Le centre a été abandonné dans les années 90. Lors de ma dernière visite, la salle des émetteurs avec ses pavés de verre était toujours debout.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Ascension
Burundi
Canaries
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Maroc
Rwanda
Sahara
Amérique
Antigua
Argentine
Bonaire
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Montserrat
Venezuela
Asie
Armenie
Chine
Guam
Japon
Kuwait
Palestine
Sri-Lanka
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Italie
Lituanie
Malte
Moldavie
Monaco
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Suisse
Tchequie
Vatican
Océanie
Australie
New-Zealand

Légendes des photos.

- L'émetteur et l'antenne 18 rue d'Enghien en 1926
- Premier véhicule de reportage en 1926
- Reportage de l'inauguration dans le Petit Parisien
- Le grand auditorium du 116b Champs Élysées
- L'immeuble du 116b Champs Élysées
- Les antennes à Limours Les Molières
- Le batiment de l'émetteur de Limours Les Molières
- Derrière cette nouvelle aile, l'ancien batiment.

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.