Histoires de radio

Etats-Unis:
Radio Republica, la voix de l'opposition cubaine.




Radio República, porte-parole du groupe anti-gouvernemental Directorio Democratico Cubano installée aux USA diffuse en ondes courtes depuis le coeur de la France.



Le « Directorio Democratico Cubano ».

Le Directoire Démocratique Cubain regroupe des éléments violemment hostiles au gouvernement de La Havane. Ses objectifs sont l'organisation de campagne de propagande, des actions subversives et de déstabilisation, notamment à l’aide de la Radio Republica !

En réalité ce «Directoire Démocratique Cubain» et donc Radio Republica étaient financés par la CIA qui avait développé ces activités à l’instigation de Ronald Reagan en 1982.

Par la suite c'est le «Fondation Nationale pour la Démocratie» (NED) qui a pris le relais de la CIA pour le financement de mouvements d'opposition. Cette fondation bénéficie de fonds votés par le Congrès.

Elle se veut un outil moins voyant que la CIA en poursuivant les actions secrètes sous un paravent de « coopération » avec le même objectif: déstabiliser en financement des mouvements d'opposition. Les fonds sont gérés par un conseil d’administration où sont représentés le Parti Républicain, le Parti Démocrate, la Chambre de Commerce des États-Unis et le syndicat AFL-CIO.

Si Radio Marti est contrôlé par le BBG du congres américain, Radio Republica semble échapper à tous contrôle. Cette situation permet d'agir dans l'ombre, avec beaucoup plus de libertés éditoriales que Radio Marti : sans engager le gouvernement US et sans être perçu à Cuba comme un porte-parole des États-Unis.

Les moyens de diffusion Radio Republica.

L'activité principale de Radio Republica est de produire des programmes de radio.. Il reste à les diffuser, ce qui n'est pas très évident !

Sur Internet : Podcast 24 h./24 7 j./7 http://radiorepublica.us hélas, seuls quelques prilégiés ont accès à Internet à domicile et les cybercafés ne font pas légion. Reste que dans les deux cas, bien qu'il soit de moins en moins le filtrage est très stricte, même Google a du réaliser un moteur de recherches spécial pour Cuba. A juste titre, les Cubains sont inquiets au sujet de la traçabilité du net et seulement 5% de la population y a accès.

Sur ondes moyennes : Radio Republica loue des tranches horaires sur des stations de Floride. Le signal à Cuba est faible car contrairement à Radio Marti qui diffuse depuis Key West à 170 kilometres de La Havane, l'émetteur WWFE La Poderosa qui diffuse Radio Republica est situé à Pembroke Pines, au nord de Miami soit à plus de 370 kilometres de La Havane (670 AM 50kw sur antenne directive pointée vers La Havane). Outre la faiblaisse du signal, la station est victime du brouillage.

Sur ondes courtes : Radio Republica loue des émetteurs en Europe afin d'arroser le République de Cuba d'ondes venant du ciel, grâce à la propagation ionosphérique. Les émissions en ondes courtes ont une durée de 3 heures et sont diffusées tous les jours.

Les ondes courtes, solution miracle ?

Il faut savoir que si les stations de brouillage cubaines ont une grande efficacité en ondes moyennes, par contre elles n'arrivent qu'a supplanter le signal venu d'Europe que dans un rayon de quelques kilomètres autour des grandes villes ou elles sont implantées.

Les émetteurs européens de Radio Republica.

Les émissions ont dans un premier temps été diffusées par les anciens émetteurs de Deutsche Telecom à Nauen: le site historique utilisés par la Radio Berlin International et ensuite le Deutsche Welle.

Ce centre émetteur était géré par « T-Systems Media & Broadcast », devenue « Media Broadcast », la filiale allemande de TDF.

Suite au déclin des ondes courtes, TDF a rapatrié en France certains clients O .C. de ses filiales. C'est ainsi que cette radio anti-castriste c'est retrouvée à émettre depuis Issoudun, dans le cœur de la France.

Le choix du centre émetteur d'Issoudun permet de bénéficier d'une puissance d'émission très importante et d'antennes à très haut gain que l'on peut braquer avec précision vers Cuba en contournant ainsi les brouillages éventuels.

La station dont on parle.. en France !

L'annonce faite dans la presse que Radio Republica diffusait depuis le sol français a déclenché un réveil en sursaut des hommes politiques français qui semblaient s'être endormis à l'époque du monopole.

Ils se souvenaient vaguement qu'à la fin de l'O.R.T.F., TDF était devenue une filiale de France Télécom !

Par contre ils avaient zappé qu'au fil des ans, ce fleuron de la France appartenaient à des investisseurs étrangers et que l'actionaire principal au moment de la signature du contrat était TPG Capital (42%) : Ie plus important fonds d’investissement nord-américain et proche du « Directorio ».

Le réveil fut douloureux.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Ascension
Burundi
Canaries
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Maroc
Rwanda
Sahara
Amérique
Antigua
Argentine
Bonaire
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Montserrat
Venezuela
Asie
Armenie
Chine
Guam
Japon
Kuwait
Palestine
Sri-Lanka
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Italie
Lituanie
Malte
Moldavie
Monaco
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Suisse
Tchequie
Vatican
Océanie
Australie
New-Zealand

Légendes des photos.

- L'info depuis Miami a 400 km de Cuba et La Havane
- Le studio en enregistrement.
- L'équipe de Radio Republica
- L'ancien relais de Radio Republica a Nauen
- L'antenne d'Issoudun pointe vers Cuba
- L'émetteur ondes moyennes de Miami

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.