Histoires de radio

Espagne:
Radio Euskadi, la Voix de la Résistance Basque.




Pendant la dictature de Franco, les Basques disposait d'un émetteur clandestin pour promouvoir leur cause et informer leurs concitoyens.



Première tantative à Bilbao.
1938 Radio Euskadi, Euskadi Irratia a diffusé pour la première fois depuis Bilbao pendant la guerre civile. Elle a dû arrêter ses émissions lors de l'entrée en ville des fasciste, ce fut la première expérience de la station.

Seconde tantative.
1946, la Voix de la Résistance Basque renaît de ses cendres sous l'impulsion du Gouvernement basque en exile qui se charge d'informer les organes de presse et éditait aussi un bulletin d'information.

Le personnel de la radio était pour la plus grande partie bénévole. Les moyens techniques et financiers étaient presque inexistants.

La radio émettait sans autorisation depuis Mouguerre dans l'Iparralde : la partie française du pays basque : Malgré les reproches de Madrid, le Gouvernement français fermait les yeux. Il faut dire qu'à cette époque, les relations n'était pas au beau fixe entre les 2 pays. L'émetteur était transportable et a ensuite été installé sur un bateau qui naviguait à la bordure des eaux françaises au large d'Hendaye. Les bureaux étaient à San Juan de Luz 

1955, Deux incidents mirent fin à l'accord tacite de la France :

Le premier incident a été créé par un prédicateur basque, le Père Olaso, qui avait obtenu 45 minutes d'antenne sur le service espagnol de la Radio Télévision Française. Son émission religieuse était vite devenue une chronique politique défendant les basques et critiquant l’oppression espagnole. Vives protestations de Madrid ! Devant les plaintes répétée de Madrid, les ministres de l'Intérieur et de l'Information procède à un échange de vues afin d'examiner les conditions dans lesquelles  un contrôle plus strict pourrait être exercé sur la presse de langue espagnole éditée en France. Il en résulte un curieux machandage: "Si l'Espagne accepte de modifier les émissions de Radio Tétouan et Radio Madrid, la France acceptera d'arrêter les émissions de Salvador de Madariaga et du Père Olaso"

L'incident plus spectaculaire fut l'attaque contre Radio San Sebastian EAJ8, une station de la chaine SER (Sociedad Española de Radiodifusión): un sabotage organisé par l'ETA avait coupé l'alimentation électrique de la station et Radio Euskadi pris la place d'EAJ8 sur 1068 kHz ! Suite aux pressions de Madrid et à ce dernier incident, le Gouvernement français réduit au silence Radio Euskadi. L'émetteur ondes moyennes a été démonté et rangé à Paris dans les bureaux du gouvernement basque en exile, dans l'attente de jours meilleurs.

Radio Euskadi mis 10 ans pour se trouver une nouvelle aire d'accueil

1965, Radio Euskadi diffuse depuis son nouveau lieu d'émission à Santa Lucia dans la jungle vénézuélienne. La station compte 2 émetteurs ondes courtes de 80 kW et diffusera pendant 12 ans des émissions tous les jours à 8h30 9h30 et 22h30.

Les émissions étaient produites à Caracas, dans des studios installés à El Paraíso (une des vingt-deux paroisses civiles de la municipalité de Libertador dans le district de la capitale du Venezuela). Les programmes se reconnaissaient à l'indicatif : "Gora ta Gora"  joué sur un vieux xylophone suivi de la présentation en 4 langues : basque, français, anglais et castillan.

Chat échaudé craint l'eau froide : L'emplacement de l'émetteur a été gardé secret jusqu'en 1971 : la station sera peux loquasse quand à la localisation de l'émetteur et faisait toujours croire qu'elle diffusait depuis les Pyrénées.

L'adresse pour la correspondance était toujours à Saint-Jean-de-Lus et elle répondait aux auditeurs au moyen d'une carte QSL dont les photos faisait penser aux montagnes du nord de l’Espagne !

Pas de licence officiel, la station était tolérée par le gouvernement vénézuélien et soutenue financièrement par des immigrés basques. On a aussi évoqué une aide de la C.I.A. mais cela n'a jamais été prouvé.

La station était brouillée par l’Espagne mais l'écoute restait possible.

1977, Suite à la fin de la dictature, Radio Euskadi mis fin à ses émissions le 30 avril

Quatrième Radio Euskadi
Radio Euskadi - Euskadi Irratia est une station appartenant au groupe EiTB: Euskal Irrati Telebista - Radio Televisión Vasca, entreprise de radio-télévision dépendant du gouvernement autonome basque qui diffuse en toute légalité sur le pays basque en FM.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Ascension
Burundi
Canaries
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Maroc
Rwanda
Sahara
Amérique
Antigua
Argentine
Bonaire
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Montserrat
Venezuela
Asie
Armenie
Chine
Guam
Japon
Kuwait
Palestine
Sri-Lanka
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Italie
Lituanie
Malte
Moldavie
Monaco
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Suisse
Tchequie
Vatican
Océanie
Australie
New-Zealand

Légendes des photos.

- Ancien émetteur ondes moyennes et QSL ondes courtes
- Jose Miguel de Barandiaran y Ayerbe, tête pendante des Baques
- L'attentat contre EAJ8 mettra un terme à l'émission en France
- L'émetteur de Radio Euzkadi dans la jungle du Vénézuela
- L'équipe de Radio Euskadi au Vénézuella
- Le nouveau site ressemble à un campement
- Station de brouillage de l'armée espagnole
- Radio Euskadi aujourd'hui

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.