Histoires de radio

Costa-Rica:
RNE, une présence de 20 ans en Amérique du sud




La estación repetidora de RRE Radio Exterior de España en Cariari, Costa Rica.



Situé entre l'Amérique du Sud et du Nord, le Costa Rica était un emplacement idéal pour implanter une station internationale.

Pour renforcer sa diffusion en Amérique, Radio Exterior de España a négocié avec le gouvernement Costariquain une autorisation pour installer un centre relais.

L'emplacement choisi sera la ville de Cariari à 80 km de San José dans le canton de Pococi (Province de Limón). Cette région avait l'avantage d'être la moins montagneuse du pays.

Grâce à cette implantation en Amérique centrale, la Radio Exterior de la RNE pouvait couvrir, en ondes courtes, l'ensemble des pays de langue espagnole de l' Amérique Centrale et de l'Amérique du Sud.

Le centre a été inauguré par le roi Juan Corlos le 18 Avril, 1991 et se composait de trois émetteurs Continental Electronics de 100 kW, une matrice de commutation qui permet de connecter les émetteurs avec n'importe quelle antenne.

Le réseau d'antennes est composé d'une antenne omnidirectionnel pour les fréquences entre 3,2 et 18 MHz et de deux antennes directives (gain de 15,5 db):

- Dipôles Horizontaux à Réflecteur 2/2/0.3 azimut 340 ° vers le Mexique, l'Amérique du Nord, les Antilles et Cuba.

- Dipôles HR 2/2/0.3 azimut 110 ° vers la Colombie et le Venezuela.

Le terrain de 22 hectares abrite aussi les antennes paraboliques de réception du signal audio de Madrid qui est transmis via les satellites HISPASAT.

En 2008, l'accord de 15 ans entre l'Espagne et le Costa Rica est renouvelé et la RNE envisage de développer le centre. Une antenne supplémentaire est installée pour couvrir dans de meilleures conditions la côte ouest de l'Amérique du Sud.

En 2009, un budget est alloué pour le développement de la DRM et les responsables annoncent de nouveaux investissements. La direction de la RNE considère Cariari comme est une station d'avenir !

2010, Le centre diffuse en DRM mais des rumeurs de fermeture circulent dans les couloirs de Prado del Rey. Malgré ces rumeurs, la RNE confirme que : «Le projet de rénovation et de modernisation du centre de radiodiffusion de Cariari va continuer dans les années à venir avec l'acquisition de nouveaux codeurs, de modulateurs et des équipements nécessaires pour compléter la numérisation du Centre

2011, en raison des difficultés financières, une politique d’austérité est lancée et toutes les économies possibles doivent être faites. On constate alors que le fonctionnement et de l'entretien des installations de Cariari représentent un budget annuel de 620.000 € / an alors que les même émissions (70 heures hebdomadaires) diffusées depuis le centre émetteur de Noblejas près de Toledo reviendrait à seulement 100.000 € !

De plus, les émissions seraient diffusées avec une puissance de 250kW au lieu de 100 kW et couvriraient mieux la côte Est de l'Amérique du Sud, où se trouvent les grandes villes comme Buenos Aires, Montevideo, Rio de Janeiro, Sao Paulo et Caracas.

2012 : le verdict tombe : Les travaux de rénovation du centre sont arrêtés et vingt ans après son inauguration, le centre émetteur Pococí Cariari du Costa Rica ferme ses portes le 28 octobre 2012.
En 2016, l'émetteur était toujours muet bien que les installation n'ont pas été démantelées.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Ascension
Burundi
Canaries
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Maroc
Rwanda
Sahara
Amérique
Antigua
Argentine
Bonaire
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Montserrat
Venezuela
Asie
Armenie
Chine
Guam
Japon
Kuwait
Palestine
Sri-Lanka
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Italie
Lituanie
Malte
Moldavie
Monaco
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Suisse
Tchequie
Vatican
Océanie
Australie
New-Zealand

Légendes des photos.

-
-
-
-
-
-
-
-

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.