Histoires de radio

Canada:
Radio Canada International grandeur et décadence.




De la grande station internationale ondes courtes, que fut le service International de Radio Canada et ensuite Radio Canada International, 70 ans après, il ne reste qu'un site Internet. Voici l'histoire de RCI pour qui j'ai réalisé pendant 5 ans la rubrique allo DX informations..



En 1930, des études ont été menées le Gouvernement du Canada et ont conclu qu'il faudrait diffuser le point de vue du Canada à travers le monde au moyen d'un service de radio international.

C'est en février 1941, que la Société Radio Canada a inauguré son premier service sur ondes courtes. Les émetteurs étaient situés près de Montréal, le long de l'estuaire du Saint-Laurent, entre les villes de Verchères et Contrecœur

Cette station CBFW-CBFY disposait de trois émetteurs à ondes courtes, deux à 7,5 kW et un de réserve de 200 watts, les antennes étaient omnidirectionnelles. Ce centre abritait depuis 1937 l'émetteur ondes moyennes du service français CBF ("Canadian Broadcasting French") qui diffusait sur 690 kHz avec 50kw

Le but primordiale de cette station n'était pas de réaliser un service international mais de fournir une couverture radio aux francophones dans les régions éloignées qui ne pouvaient recevoir les émissions en ondes moyennes ( l' Abitibi , Nord de l'Ontario , ainsi que dans les Maritimes et des Prairies .

En 1941, la station diffusait en partie des programmes de la NBC de New-York. Cette diffusion devenue régulière et quotidienne. Après 1945, la station a fonctionné comme station relais à temps partiel jusqu'en 1945.

Suite à la Seconde Guerre mondiale en Europe, il est apparu que les Canadiens à l'étranger avaient besoin d'une source d'information en provenance du Canada. Le Service international de Radio-Canada a été créée par un décret en conseil de cabinet fédéral en Septembre 1942.

Dans l'attente de la construction d'un centre émetteur international, la S.R.C. a utilisé l'émetteur de 50kw O.C. de WRUL près de Boston dans le Massachusetts aux États-Unis.

Les premiers programmes étaient composées des messages pour les militaires canadiens en service en Europe et des émissions "La Canada parle à la France".

En 1943, deux émetteurs d' ondes courtes RCA ont été installés à Sackville. Le site de Sackville avait déjà un passé radiophonique: il avait été construit en 1938 pour l' ABC pour la diffusion locale. La station à ondes courtes a été officiellement mise en service le 25 Février 1945.

Outre les diffusions des programmes du service international de Radio Canada, Sackville diffusait aussi les programmes des forces armées canadiennes en Europe, les émissions vers le grand nord canadien et les émissions de la Voix de l'Amérique en allemand vers l'Europe: Ces émissions de la VOA commençaient d'ailleurs avec l'annonce d'identification en français, "Ici Radio Canada", suivi par le programme allemand provenant des studios de VOA à New York.

Ce fut un des premiers exemples de mise en commun des moyens de diffusion et d'entre-aide entre radiodiffuseurs. Si cette pratique est courante, de nos jours, elles ne l'étaient pas à l'époque à cause des monopoles et du protectionnisme.

Les émetteurs étaient également mis à la disposition de l'ONU. Les programmes étaient produits par la radio des Nations Unies à New York et transmis par lignes téléphoniques à Sackville. Ces émissions de l'ONU ont continué jusqu'en novembre 1952, ou le tâche fut confiée aux émetteurs de la Voix de l'Amérique.

Les émissions du service International de Radio Canada étaient diffusés en anglais, français et allemand pour un total de six heures de programmation quotidienne

En 1946, le Service international de Radio-Canada est élargi pour inclure des émissions en tchèque, néerlandais, suédois, danois et norvégien.

En 1947, Début des émissions vers les Caraïbes et l’Amérique du sud en anglais, espagnol et portugais.

1949, des émissions en Italien sont diffusées.

1950, début des émissions en finnois et slovaque.

1951, création du service russe.

1952 le service en langue ukrainienne.

1953, le service polonais voit le jour.

1956, après la révolution en Hongrie, le service en hongrois est sur l'air. Face au développement des service, Radio Canada transforme l'hôtel Ford Hôtel sur l''avenue en studio et siège administratif.

En 1958, le service international de Radio Canada diffuse en 16 langues.

1961, la gouvernement canadien, qui finance le service international revoit sa stratégie, l'Europe n'est plus une priorité : le danois, le néerlandais, l’italien, le norvégiens et le suédois ont tous été abandonnées. Nouvelle cible de la diplomatie canadienne.. l'Afrique et l'Asie ! Des programmes en français et anglais ont été ajoutés vers l'Afrique alors que le couverture de l'Asie est assurée par le service anglais du Pacifique Sud.

1962, un troisième émetteur de 50 kW a été inauguré à Sackville.

1965, Les premiers essais de relais via les émetteurs BBC de Daventry (à 80km au nord-ouest de Londres) pour les émissions vers à l' Afrique sont réalisés. Les émissions de RCI sont diffusées vers l'Europe par Sackville et captées par les centres de réception de la BBC à Crowley Park et Tatsfield (à 20km au sud de Londres) qui dirigent le son vers Daventry en passant par le siège de la BBC à Londres.

1966. Afin d'intégrer pleinement les émetteurs BBC de Daventry dans le réseau de RCI, et augmenter la qualité du son, une liaison satellite a été établie entre les studios de Montréal et le centre émetteur de Daventry.

1968, le Service international est intégré dans la structure de financement de la SRC. Fini les subventions données par le Parlement à Radio-Canada pour financer le service international! Ce

1970, changement de nom du Service international de Radio-Canada, le service a été rebaptisé Radio Canada International. Bien que complètement intégré dans la S.R.C., RCI a sa propre identité, séparé du réseau national.

1971, RCI développe son parc d'émetteurs et installe 3 unités de 250 kW de marque Collins aux côtés des 3 émetteurs de 50kw.

En 1972, RCI a conclu un accord avec la Deutsche Welle pour utiliser les installations de Radio Trans-Europe à Sines au Portugal pour relayer les émissions de RCI vers l'Union soviétique. C'est en réalité un échange de temps d'antenne entre RCI à Sines et la Deutsche Welle à Sackville.

1973, Radio Canada inaugure sa Maison de la Radio, toujours le long de l'avenue Dorchester (qui deviendra l'avenue Leveque. RCI y occupe 4 étages sur les 23 étages. À l'époque, La Maison a été l'une des plus modernes installations de production dans le monde.

1973, est également l'année des premières diffusions de Radio-Canada par Anik, le premier satellite canadien de télécommunications, dont Radio-Canada est le principal client.

1974, Un troisième site de relais a été ajouté : un échange de temps d'antenne avec le relais Deutsche Welle à Malte pour couvrir l'Afrique, l'Europe et le Moyen-Orient. Mais ce fut de courte durée.

1975, Un différent entre Malte et la Welle a obligé d'interrompre brutalement les émissions depuis les Cyclope et la Welle a été contrainte de démonter ses installations.

1985 Des émetteurs Harris de 100kw sont mis en service, pour remplacer les 3 émetteurs 50kw RCA datant de 1944 et 1963 .

1989 RCI échange du temps de transmission avec le centre émetteur de Yamata de Radio Japon afin de lancer des programmes vers la chine en Mandarin.

1990 Un débat commença autour de l’existence de RCI. Bientôt, des milliers d’auditeurs de RCI durent se rendre à l’évidence que leur lien radiophonique avec le Canada était menacé:La radiodiffusion internationale était un luxe que le Canada ne pouvait plus se permettre  

1991 Radio Canada International réduit les services linguistiques et les membres du personnel dans une ronde de restructuration. Après un mois d’étude, le gouvernement décida de placer RCI sous la responsabilité du ministère des Affaires étrangères et de financer le service par un budget séparé pour une période de cinq ans. RCI demeurerait toujours administré par la Société Radio-Canada. RCI dut abandonner 6 langues de diffusion

1992,  RCI assume la production des émissions pour le Réseau des Forces canadiennes après la fermeture des studios du RFC/CFN à Lahr en Allemagne. De plus, le relais de RCI à Daventry a déménagé à Skelton (Grande-Bretagne).

1993, 1994 et 1995, Sackville reçoit chaque année un nouvel émetteur Asea Brown Boveri (ABB) de 250kw pour remplacer les émetteurs RCA des années 70. RCI développe ses contacts avec des radiodiffuseurs pour louer ou échanger du temps d'antenne: Radio Japon NHK (Yamata Japon), Radio Chine Internationale(Xian, en Chine), Radio Vatican, La Voix du Viet-Nam, KBS Worl Radio (Kimjae Corée du sud), Radio Autriche Internationale (Moosbrunn), La Voix de l’Allemagne (Wertachtal en Allemagne), et Radio Monte-Carlo (Cap Greco à Chypre).

1995, Un nouvel émetteur Thales de 250kw entre en action, il doit être suivi d'un second. Ces émetteurs sont beaucoup moins énergivores et peut développer jusqu'à 300kw il permet la diffusion en DRM.

1996, Radio-Canada est présent sur Internet

2000 Sackville assure la diffusion de la Voix de l'Amérique et de la BBC pendant l'entretien planifié de la Station Relais Atlantique BBC sur l'île de l'Ascension. Sackville a également été utilisée pour la diffusion de Radio Marti. C'est le début des émissions en arabe de RCI.

2001, Dans la stupéfaction générale on apprend que RCI cessera ses activités en Mars 1996 et que plus de 120 personnes vont perdre leur emploi. Le service est prolongé d'année et année.

2012 Après les coupes budgétaires en 2012, CBC a annoncé que le service sur ondes courtes se terminerait après 67 années de diffusion dans le monde entier. Faute de retrouver un repreneur, les relais de stations étrangères sont également supprimés.

Seul www.rcinet.ca reste en vie ! Des 23 langues utilisées au cours de ses septante années, il ne reste que le français, l'anglais, l'espagnol, l'arabe et le mandarin.

2014 Les antennes de Sackville sont détruites

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Ascension
Burundi
Canaries
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Maroc
Rwanda
Sahara
Amérique
Antigua
Argentine
Bonaire
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Montserrat
Venezuela
Asie
Armenie
Chine
Guam
Japon
Kuwait
Palestine
Sri-Lanka
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Italie
Lituanie
Malte
Moldavie
Monaco
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Suisse
Tchequie
Vatican
Océanie
Australie
New-Zealand

Légendes des photos.

- L'émetteur de Vachéres Contrecoeur
- La première maison de Radio Canada à Montréal
- Le nouveau siège de Radio Canada à Montréal
- Studio radio
- Le centre émetteur de Sackville
- Les émetteurs ABB Thomcast 205kw
- Le batiment centre émetteur RCI à Sackville
- feeder, switching, plus de 1000 poteaux

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.