Histoires de radio

Ascension:
BBC Atlantic Relay Station: Un relais perdu dans l'ocean




La situation d'ile, au milieu de l'océan Atlantique Sud, à mi-chemin entre les continents d'Afrique et d'Amérique du Sud intéresse la B.B.C. pour installer une station relais.



Ascension est une île perdue au milieu de l'Atlantique située à 1.544 km au sud-sud-ouest des côtes méridionales du Liberia.
Elle était inoccupée jusqu'à la déportation de Napoléon à Sainte Hélène. Peur d'une occupation par les français, une petite garnison y a été établie. L'île compte seulement 800 habitants en possède un port, un aéroport, une base navale, une station d'écoute des services secrets, un champ de tir et une station de radio.

Un endroit idéal mais hostile.
1964, des ingénieurs de la BBC se rendent sur l'île pour étudier l'installation d'un centre relais du World Service. Sur cette île volcanique, presque désertique, Ils trouvent 2 endroits très intéressants : à English Bay, un site assez vaste et plat pour y installer le centre émetteur et à Butt Crater, une vallée idéale pour une station de réception. La station qui devait s'appeler « Atlantic South Relay Station » (ASRS) a été finalement appelée « Atlantic Relay Station » (ARS).

La station électrique.
Première étape, la BBC construit, à proximité du futur centre émetteur, une grande centrale électrique comportant 7 alternateurs diesel d' English Electric fournissant 930 kW.

Le centre émetteur d' English Bay
1966, Environ deux ans plus tard, le dimanche 3 Juillet, les premières émissions à ondes courtes de la station de relais Atlantique BBC ont été entendus en Afrique et en Amérique du Sud.
La station est équipée de 4 émetteurs à ondes courtes Marconi de 250kW type BD272 et 20 antennes dual-band reversibles entre 10 pylones hau-bannés de 46 à 99 mètres de haut. La station diffusait des des directions de 207 à 306° dans un sens et de 27 à 114° dans l'autre. Elles étaient en mesure de couvrir une grande partie de l'Afrique de l'Ouest dans un sens et l'Amérique du sud et les Caraïbes dans l'autre sens.
Outres les ondes courtes, il y avait aussi des émetteurs RCA de 250 W pour la diffusion du World Service sur l'île.

Station de réception de Butt Crater
Il n'y avait pas de liaisons satellites dans les années 60 et 70. Les programmes d'information étaient diffusés en BLU (30 kW) sur ondes courtes par les émetteurs de la BBC à Daventry en Grande-Bretagne et captés par la station de réception de Butt Crater, située à 4,5 km des émetteurs.
La station disposait de récepteurs RACAL et le technicien sélectionnait la fréquence le plus audible.
Un présentateur de la B.B.C. était présent dans son un petit studio situé dans le centre : il assurait les annonces en direct et se chargait des enchaînements entre les infos captée par la station, les autres programmes envoyés par avion sur bandes magnétiques et les signaux d'interval sur cassette .

Modernisation du centre de réception.
1980 La station de réception de Butt Crater a été ré-équipée avec des récepteurs télécommandés à partir de la salle de contrôle du centre émetteur de English Bay. Les magnétophones à bandes et à cassettes ont été installés dans l'émetteur.

Extension du centre émetteur.
1988, un second hall pour les émetteurs est construit pour accueillir deux émetteurs Marconi de 250 kW BD272 qui avaient été retirés du service à Daventry. Il est à noter que tous les émetteurs étaient d'une conception des années 60 et n'étaient pas automatisés.
4 nouvelles antennes rideaux réversibles,supportées par 5 pylônes autoportants, sont installées pour diffuser vers 55 à 115° et en réversible de 235 à 295°
Les groupes Diesel ont été remplacés par des groupes VS12 développants 1,3 MW. La puissance de la station attend les 9,5 MW et consomme 21,7 tonnes de diesel par jour. 4 cuves de stockage ont une capacité de 9700 tonnes, soit 14 mois de consommation.
Un émetteur de 500 W ondes moyennes a té installé (1485 kHz) dans le centre émetteur et un émetteur FM sur 93,3 Mhz sur Green Mountain pour améliorer la réception du BBC World Service sur l'île.

Liaison directe par satellite.
1991, une antenne parabolique est installé pour permettre la réception directe, par le satellite Intelsat 5, des programmes des studios de la BBC à Londres. La station de réception de Butt Crater servait de backup jusqu'en 1996 où la station de réception a été fermée et le bâtiment réaffecté.

Modernisation des émetteurs
2007, Mise en service de 4 émetteurs nouveau modèle : capables de diffuser en modulation d'amplitude standard, en DRM numérique ou en mode Simulcast.
Les émetteurs OR250K-02/A de la société Croate « RIZ-Transmetteurs Co » et ont une puissance de 250 kW.
Le système de contrôle mis en place permet au site d'être complètement sans surveillance : Toutes les opérations de mise en route, de sélection de la modulation, de changement de fréquences et d'antennes étant entièrement automatisé.
Le personnel travaille de 8h00 à 20h00 pour les travaux de maintenance.Près de la plage il y avait aussi le « BBC Klinka Klub », un endroit de détente pour le personnel et leurs familles et les soirée barbecue à la plage.

Mise en service d'un parc éolien.

En 2007, la BBC a décidé de remplacer la centrale diesel vieillissante et coûteuse. La société AEA a été chargée de l'étude car les défis à relever était importants : Pas de port en eaux profondes pour la livraison d'éoliennes et le matériel devait résister au climat de l'île et à l'environnement maritime est extrêmement corrosif.
Après trois ans d'études, la solution retenue était une centrale hybride diesel / éolien. La construction sur le site a commencé en septembre 2009 et la première turbine est entrée en service en mars 2010.
Cinq turbines de 330 kW sur des tours de 36 m ont été construites sur le site de transmission. Par la suite le nombre d'éoliennes a été porté à 7 éoliennes. Le centre émetteur nécessite environ 2 MW mais la centrale couvre tous le besoin de l'île

Changement d'exploitant.
L'exploitation et l'entretien du site étaient éffectués par la BBC. A partir de 1997, la gestion et l'entretien a été confiées à un sous-traitant: la société Babcock International. Babcock entretien l'émetteur en frequence modulée de 10 w dans le parc national de Green Mountain qui diffuse le BBC World Service pour la population de l'île.

50 ans de présence sur l'île.
Pour fêter ses 50 ans, Atlantic Relay Station a diffusé des emissions spéciales en DRM le dimanche 28 Août 2016.
DRM est la norme international de radio numérique..
Babcock et la BBC sont membres du Consortium DRM et collaborent à la promotion de cette technologie numérique de haute qualité destinée à remplacer la transmission de radio analogique dans les bandes AM.
La station marche de l'avant afin de conserver sa place, qui reste importante dans le volume de diffusion de la BBC avec plus de 250 Heures de programmes par la semaine.

Les émissions sont diffusées en anglais, français, haoussa et somalien.

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Ascension
Burundi
Canaries
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Maroc
Rwanda
Sahara
Amérique
Antigua
Argentine
Bonaire
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Montserrat
Venezuela
Asie
Armenie
Chine
Guam
Japon
Kuwait
Palestine
Sri-Lanka
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Italie
Lituanie
Malte
Moldavie
Monaco
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Suisse
Tchequie
Vatican
Océanie
Australie
New-Zealand

Légendes des photos.

- English Bay: Photo worldradiomap.com
- Récepteurs RACAL à Butt Crater
- L'ancien pupitre de commande des émetteurs
- Salle des émetteurs de l'Atlantic relay station.
- Les liaison satellites ont pris la place de Butt Crater
- Batiment des émetteurs et départ des feeder
- Antennes rideaux en bord de plage
- Timbres de l'île consacrés à l'émetteur

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.