Histoires de radio

Allemagne:
Les émetteurs Deutsclandfunk et Europawelle Saar à Heusweiler




C'est le 23 Décembre 1935, qu'est entré en service l'émetteur à Heusweiler : Il diffusait le programme Reichssender Sarrebruck et connu son plus grand succès dans les années 60 avec Europawelle Sarre.



Après la Seconde Guerre mondiale, un émetteur à ondes moyennes a été mis en service le 5 Mars 1946, à la cour de la Wartburg à Sarrebruck Radio Sarrebruck, la station privée de la Sofirad.

À l'été 1948, un émetteur de 20 kW a été remis en service à Heusweiler sur la fréquence de 1421 kHz.

C'est en Janvier 1964, que la formule Europawelle Sarre est lancée : Innovations dans la programmation et grande portée de l'émetteur sur 1422 kHz.

Europawelle, qui était une initiative locale de la Saarlandischer Rundfunk a été entendu en république fédérale mais aussi en Allemagne de l'Ouest et dans une grande partie de l'Europe.. Alors que la radiodiffusion à l'échelon national et encore plus à l'internationale étaient du ressort du Gouvernement Fédéral via la D.L.F. et la Deutsche Welle !

Critiquée clairement par l'ARD et ses membres, le projet de la SR était de concurrencer le programme allemand de Radio Luxembourg 1440 kHz et de générer plus de revenus publicitaires.

Au fil des ans, les émetteurs ont été renouvelés : Telefunken, 100 kW et Transradio , 2 x 600 kW pour atteindre une puissance record de 1200 kW pour le programme Europawelle Sarre. Cette forte puissance créait de nombreuses perturbation dans les habitations de Heusweiler car l'émetteur est très proche de la ville. Autres perturbations, sur l'autoroute A8 qui longe le site, le champs était si fort qu'il perturbait l'électronique de voiture, si bien qu'un treillis métallique de 500 mètres a été fixée pour le blindage afin d'éviter les influences perturbatrices par l'antenne.

La mayonnaise à pris : Europawelle Sarre est devenue la station la plus écoutées de l'ARD. Il ne faut pas sous-estimer le rôle de l'ADAC qui y diffusait les messages urgents pour les touristes et qui informait les allemands que la station était captable de nuit dans toute l'Europe.

En Octobre 1994, la diffusion de Europawelle Sarre sur les ondes moyennes a pris fin sur 1422 kHz.

A partir de ce moment, la fréquence et l'installation ont été reprisent par la Deutschlandfunk, qui lorgnait sur les installations depuis la création de Europawelle ! 
 

En 2005 SR a relancé un programme franco-allemand sur un plus petit émetteur à ondes moyennes en fonctionnement sur la fréquence 1179 kHz. La faible puissance de l'émetteur (10 kW) permettait juste de couvrir la Sarre et les régions voisines. Il utilisait l'antenne de 50 m. de haut.

En 2008, le centre a été modernisé et équipés d'émetteur moins énergivore pour le DLF.

La KEF : Commission sur les besoins financiers des radiodiffuseurs, a décidé la fin des ondes moyennes et pour 2015. Cela vaut également pour SR avec son émetteur à Heusweiler dont Antenne Sarre doit se limiter à l'avenir à la radio numérique 9A et au net www.SR.de.

31 décembre 2015, l'Allemagne a annoncé l'émetteur radio Heusweiler le long de l'autre, exploité par les médias audiovisuels émetteurs moyen d'ondes de la radio en Allemagne.

Dès l'annonce de l'arrêt des émetteurs de Heusweiler, la société luxembourgeoise « Broadcasting Center Europe » (BCE) , une filiale de RTL, a adressé à la S.R. une demande, signalant qu'elle était « sous certaines conditions désireux de diffuser un programme d'onde moyenne sur l'émetteur Heusweiler pour une durée limitée de quelques années. »

Grâce à l'utilisation de l'émetteur Heusweiler, BCE pouvait remplacer son émetteur à ondes moyennes Marnach, qui ne pouvait pas être exploité à la fin de 2015, suite à une décision de justice.

Cela permettait à BCE de continuer à honorer les contrats qu'elle avait avec plusieurs clients : Radiodiffuseurs religieux mais surtout avec Radio Chine Internationale, son locataire régulier depuis 2002, qui l'utilise la nuit.

Avant même l'arrêt de Marnach, Radio Chine Internationale avait renoncé à utiliser l'émetteur BCE pour couvrir l'Europe en ondes moyennes et avait préféré intéresser au continent africain. Ce fut le cas pour les autres émetteurs européens que RCI louait à Sitkunaien en Lituanie, Grigoriopole en Moldavie, Helsinki en Finlande, Flaake en Albanie et le plus récemment Monte-Carlo Radiodiffusion.

Il est à noter qu'il n'a jamais été question de diffuser RTL Radio via cet émetteur : La radio allemande du groupe RTL s'était adaptée à sa nouvelle formule 104,5 RTL à Berlin. La diffusion sur ondes moyennes a été conservée afin de garder la fréquence de 1440 Khz.

La démolition des antennes avait été programmée pour 2016 mais a été reportée suite à la présence de peinture à base de plomb, demandant un traitement spécial pour respecter les règles environnementales de protection de l'environnement et l'élimination des déchets.

En juillet 2017, décident de démolir les deux antennes 120 mètres et celle de 50 mètres ainsi que la grille sur A 8, entre fin de l'automne 2017 et le début de 2018. Un projet de reconversion existe pour le bâtiment qui devrait abriter les pompiers de Heusweiler. Des panneaux solaires pourraient être installés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Ascension
Burundi
Canaries
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Maroc
Rwanda
Sahara
Amérique
Antigua
Argentine
Bonaire
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Montserrat
Venezuela
Asie
Armenie
Chine
Guam
Japon
Kuwait
Palestine
Sri-Lanka
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Italie
Lituanie
Malte
Moldavie
Monaco
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Suisse
Tchequie
Vatican
Océanie
Australie
New-Zealand

Légendes des photos.

- Emetteur (Photo Saarlandisher Rundfunk)
- Antennes et le village (Photo Senderfoto.de)
- 600 kw nuit et 1200 jour
- Emetteur Transradio
- Le centre émetteur (Ph. Saarbrucker Zeitung)
- Les antennes et l'A8 (Ph. Saarbrucker Zeitung)
- Le blindagre (Ph. Saarbrucker Zeitung)

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.