Histoires de radio

Albanie:
Radio Tirana International : du marxiste au capitalisme




D'abord soutenue par le régime communiste de l'URSS ensuite par le marxiste-léniniste à la chinoise, Radio Tirana International s'est lancée dans l'économie de marché avec la VOA, TWR et RCI.



Les débuts de la radio.

En1938 sous la royauté, Tirana met en service un émetteur à ondes moyennes de 10 Watt sur 1384 kHz.

Un émetteur d'ondes courtes de 3 kW, fabriqué par Tesla en Tchécoslovaquie, a été également mis en service à Tirana, il était destiné à la communication en morse, ce qui ne l'empêche pas de diffuser des programmes de radiodiffusion 3 heures par jour.

En 1940, la puissance de l'émetteur ondes moyennes est portée à 1kw. Ensuite des émetteurs de 60 à 300 W. ont été installés pour transmettre des programmes locaux à Gjirokastra, Kucova, Shkodra, Korça et Vlora. En Mars 1952, un émetteur ondes moyennes de fabrication russe diffuse avec puissance de 50 kW à Tirana.

Le centre émetteur de Shijak ondes moyennes et ondes courtes.

En Novembre 1961, le centre émetteur à Shijak, près de Durres (41.330088, 19.551231), entre en activité et dispose de 2 émetteurs ondes courtes de 50 kW (avec diplexeur pour développer 1x 100 kW) et un émetteur ondes moyennes de 150 kW dirigé vers le moyen-orient pour le programme International. Très rapidement, une seconde antenne omnidirectionnelle de 129m fut construite afin que l'émetteur diffuse le programme national.

C'est la fin de l'époque de l'entente avec l'U.R.S.S. : Lors de la rupture sino-soviétique, l'Albanie se tourne vers la Chine, dont elle sera le seul allié dans la région. Les Chinois remplace le frère soviétique pour aider l'Albanie et l'Albanie est le seul pays au monde a accepter d'accueillir un relais de Radio Pékin.

1992 : Trans World Radio loue certaines tranches horaire.

En 2003, Radio Tirana a développé ses émissions en ondes courtes via Shijak, en inaugurant 2 nouveaux émetteurs d'ondes courtes. Ces émetteurs de fabrication chinoise d'une puissance de 100 kW sont copies des émetteurs Continental.

Le 3 Février 2006 l'émetteur de Shijak sur 1089 Khz a été éteint, il était en service depuis 1961.

La maison de la radio.

Le nouveau bâtiment de Radio Tirana a été inauguré en 1965, il comportait 8 studios de transmission, 5 studios d'enregistrement, 5 studios de montage, et un grand studio de musique.

Le centre émetteur ondes moyennes de Fllakë.

Fllakë, également près de Durres (41.364226, 19.511372).

Cette station de radio a été réalisée par les ingénieurs soviétiques, dans les années 1958-1959. Après la rupture des relations avec l'URSS, en 1961, des ingénieurs chinois qui repris les travaux en installant des équipement le plus moderne et en augmentant la capacité .

En Octobre 1966, un émetteur à ondes moyennes est installé par la chine avec une puissance de 500 kW, suivit d'un second 5 ans plus tard. Un diplexeur permet de coupler les émetteurs pour arriver à 1000 kW. Les deux émetteurs diffusent les programmes du service international de Radio Tirana.

Le réseau d'antenne O.M. est, je crois, le plus grand extraordinaire du monde : 5 sites d'antennes pour 2 émetteurs ! 2 sites ayant chacun 1 antenne omnidirectionnelle et 2 sites d'antennes directives ayant chacun 8 pylônes et 1 site d'antennes directives de 4 pylônes : soit de 22 structures de 108m de haut.

Le centre étaient était complètement militarisée : gardé sous haute sécurité par un bataillon de sécurité du ministère de l'Intérieur avec canons d'artillerie lourde sur les collines voisines et missiles SAM sur le site.

En 1992, Trans World Radio a commencé d'utiliser la station à Fllakë comme relais sur 1395kHz. Elle l'utilise toujours et a même créé un centre de production en Albanie.

En 1993, après avoir été le plus marxiste-léniniste des pays d'Europe, l'Albanie ouvre ses portes à la Voix de l'Amérique et lui loue des tranches horaires sur son émetteur ondes moyennes 1395kHz en alternance avec les émissions de TWR.

2004, c'est Radio Chine Internationale qui commence à diffuser deux heures par jour sur 1395 kHz et sur 1458 kHz. 

Les 2 émetteurs ondes moyennes à Fllakë ont ensuite diffusé exclusivement TWR sur 1395khz  et Radio Tirana international. sur 1458kHz.
Au 1er janvier 2017, Trans World Radio renonce à utiliser l' émetteur de Fllakë sur 1395 kHz. Un choix justifié par l'état de l'émetteur dont  le radiodiffuseur albanais n'a pas les moyens de renouveller.

Le centre émetteur ondes courtes de Cerrik.

1967 : le centre « Radiostacioni Kombetar Shtermen » est mis en service, il est situé dans le centre de l'Albanie, entre Cerrik et Shtermen et dans le district d'Elbasan (40°59'46"N 19°59'44"E ).

La station de radio est la plus grande de l'époque.. c'étaient un cadeau de la Chine communiste dirigée par Mao Zedong.. en échange, l'endroit devait servir de relais pour Radio Pekin.

La station a commencé à diffuser le 1er Octobre 1967 et était divisée en deux zones. La zone A comportait 8 émetteurs de 50 kw pouvant être couplés par 2 à amener la puissance à 100 sur.

La Zone B comportait 6 émetteurs de15-25 et 2 de 50Kw qui servaient pour la radiodiffusion tandis que les 6 autres étaient utilisés par l'agence télégraphique Xinhua, les postes télégraphes et téléphones et les liaisons vers les ambassades.

1987 : Radio Tirana International diffuse 66 heures de programmes par jour dans 20 à 22 langues étrangères sur les ondes moyennes et courtes.

1992 : Pour compenser de la diminution du trafic, la RTSH se trouve un locataire : Trans World Radio.

2003 : La RTSH a revu ses conditions et un contrat valable pour une période de 15 ans a été signé en 2003 avec Radio Chine Internationale pour la location du Centre Radio Ondes Courtes de Cerrik.

A charge de la Chine de démantelés les anciens émetteurs et de les remplacer par 6 nouveaux de 150 kW. Le travail fut réalisé dans un temps record et les nouvelles installations entraient en activité le 28 Novembre de 2004.

La station de radio de Cerrik est toujours utilisée dans le plus grand secret et l'accès y est toujours strictement interdit. Ses activités sont partagées par la RTSH (la Radio télévision albanaise, la Xinhua (la plus grande agences de presse chinoises), Infoelbasani (agence de presse albanaise), et bien entendu radio Chine International. Le centre abrite également un centre de formation pour les technologies de la télévision.

Programmes nationaux et régionaux

Outre les émetteurs de Shijak (150 kW sur 1089 Khz) et à Kashar (50 kW sur 1359 Khz), du programme national de Radio Tirana des émetteurs régionaux ont été installés entre 1980 et 1983.

Les chinois ont installé pour la Radio Televizioni Shqiptar des émetteur de 50 kW à: Kukes (1980 sur 648 Khz), Korca (1981 sur 1260 Khz), Gjirokastra (1983 sur 909 Khz), Shkodra (1983 sur 693 Khz) et à Saranda (1982 sur 864 Khz) avec une puissance de 30 kW.

Le premier émetteur FM avait été installé en 1980 sur la montagne de Dajt à 1613m et serait à alimenter les émetteurs ondes moyennes.

A partir de1987, l'Albanie a développé sont réseau d'émetteurs FM en stéréo et tous les émetteurs régionaux en ondes moyennes ont été éteints en 2002.
 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis !

Autres articles pouvant vous intéresser..

Afrique
Ascension
Burundi
Canaries
Erythree
Ethiopie
Gabon
Libye
Madagascar
Maroc
Rwanda
Sahara
Amérique
Antigua
Argentine
Bonaire
Canada
Costa-Rica
Cuba
Equateur
Etats-Unis
Montserrat
Venezuela
Asie
Armenie
Chine
Guam
Japon
Kuwait
Palestine
Sri-Lanka
Europe
Albanie
Allemagne
Andorre
Belgique
Bielorussie
Bulgarie
Chypre
Danemark
Espagne
France
Grande-Bretagne
Grece
Hollande
Italie
Lituanie
Malte
Moldavie
Monaco
Pologne
Portugal
Roumanie
Russie
Slovaquie
Suisse
Tchequie
Vatican
Océanie
Australie
New-Zealand

Légendes des photos.

- Le centre émetteur de Shijak
-
- Du Continental made in China
- Souvenirs de Russie !
- Anetnnes ondes courtes à Shijak
- Radiostacioni Kombetar Shtermen Cerrik
-
- Fllakë: Un record: 22 structures de 108m de haut

RDV sur Facebook.

Pour être informé des nouveaux articles, cliquez sur le bouton "j'aime cette page", ci-dessous.

Merci à tous !

J'ai réalisé de nombreuses photos au cours de ma carrière, d'autres m'ont été fournies par les radiodiffuseurs ou d'anciens collègues, que je remercie.
A défaut de crédit de l'auteur d'une œuvre orpheline, les droits réservés sont d'application.
J'invite les auteurs concernées à me contacter par mail: michel chez fremy.be .
De ce fait je ne peux donner autorisation de reproduction.